Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2018 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2018.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2018 > Pierre Bonnard

Pierre Bonnard

  • lundi 25 décembre 2017
  • /
  • Dans le DP en 2018

Né en 1867 à Fontenay-aux-Roses, Pierre Bonnard est un peintre français.

Afin de suivre le souhait de son père, Pierre Bonnard obtient une licence en droit en 1888. Ce n’était sans compter son intérêt pour le dessin, la couleur, la philosophie. Parallèlement élève de l’Académie Julian, école privée de peinture et de sculpture fondée à Paris en 1866, il y fera ses premières rencontres artistiques : Maurice Denis, Paul Sérusier ou encore Henri-Gabriel Ibels.

Reçu à l’École des Beaux-arts en 1889, Pierre Bonnard adhère au groupe des Nabis (de l’hébreu, « prophètes ») fondé par Paul Sérusier, dont feront parti de grands peintres comme Édouard Vuillard, Maurice Denis et Felix Vallotton. Les Nabis s’expriment à travers différents medium, les décors de théâtre, affiches, panneaux décoratifs....
Pierre Bonnard expose pour la première fois au Salon des indépendants en 1891. Il obtient au sein du groupe le surnom de « nabi très japonard » car ses œuvres sont inspirées par l’art japonais qu’il découvre lors de deux expositions parisiennes, la première en 1888 chez le marchand Siegfried Bing, et la seconde au sein de l’école des Beaux-arts en 1890.

1891 est aussi l’année de la vente de sa première œuvre, une d’affiche pour la marque France – Champagne. Enchanté par ce premier succès il décide alors de devenir artiste-peintre et met fin à sa carrière dans le droit.

En 1892, au Salon des Indépendants il présente Le Corsage à carreaux et Le Crépuscule. Les deux œuvres sont à ce jour conservées au Musée d’Orsay. Le Crépuscule, représente le jardin de leur maison familiale en Isère, où figurent des personnages disposés sur deux plans différents. L’artiste a peint ce tableau par aplats et ornements, là aussi sans doute inspiré par les estampes japonaises. On peut percevoir l’influence japonaise du Corsage à carreaux à travers son format, inspiré des kakémonos, peintures suspendues verticalement réalisées sur soie ou papier.

En 1893, il rencontre Marthe de Méligny, qui devient son modèle et son épouse, bien plus tard, en 1925.
En janvier 1896 a lieu chez Durand-Ruel, grand marchand d’art parisien, sa première exposition particulière.

Bonnard réalise de nombreuses lithographies afin d’illustrer les albums musicaux de son beau frère, compositeur d’opéras mais aussi pour la revue Blanche. En 1897 il réalise au pinceau des illustrations pour le roman Marie de Peter Nansen ainsi que 109 lithographies afin d’illustrer un ouvrage de poèmes de Verlaine.

Au début du XXème siècle, accompagné de ses amis Vuillard et Roussel il effectue plusieurs courts voyages en Europe.
Son intérêt pour les ambiances « intimes », les « scènes de toilette » s’intensifie. Il peint une série de nus, avec comme modèle sa compagne Marthe tout en gardant un intérêt pour la peinture de paysages, et de natures mortes.

Le peintre s’affranchit rapidement des différents mouvements et peint des tableaux saturés de couleurs, lumineux, joyeux presque déchirants, reproduisant des sensations plutôt que la réalité telle qu’elle peut apparaître.

Durant les années 1910-1911, Pierre Bonnard, réalise pour l’industriel russe Ivan Morozov un vaste triptyque intitulé Méditerranée, il sera suivi d’autres œuvres d’inspiration méditerranéenne comme L’Eté commandé par le couple Hahnloser.

En 1926, Bonnard achète une maison sur les hauteurs du Cannet, il s’y retirera durant les années de guerre et y vivra jusqu’à sa mort en 1947.

Ses œuvres sont aujourd’hui présentes dans les musées du monde entier. Un musée lui est même dédié au Cannet (France).

Sources :
http://www.museebonnard.fr/pierre-bonnard/biographie
https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-bonnard/1-le-nabi-japonard/
http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/archives/presentation-generale/article/bonnardvuillard-46380.html?tx_ttnews%5BbackPid%5D=252&cHash=eb25744d17
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Bonnard


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut