Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2017 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2017 > Bhimrao Ramji Ambedkar

Bhimrao Ramji Ambedkar

  • vendredi 9 décembre 2016
  • /
  • Dans le DP en

“I measure the progress of a community by the degree of progress which women have achieved.”
Pour moi, le progrès d’une communauté se mesure à la réussite des femmes de cette communauté.

Cette citation de Bhimrao Ramji Ambedkar, surnommé Babasaheb Ambedkar, reflète bien son combat pour les plus groupes les plus faibles, au sein d’une société indienne patriarcale et enfermée dans le système des castes.

Né en 1891 à Mhow dans l’Etat du Madhya Pradesh (Etat central de l’Inde) et mort en 1956 à Delhi, cet homme, avocat, homme politique et véritable réformateur de la société indienne, fut le Ministre de la Justice du premier gouvernement de l’Inde indépendante. Il est l’un des pères de la Constitution de l’Inde.

L’intouchable qui devient avocat

Issu du groupe des intouchables mahars, c’est un maharaja qui va lui payer ses études. En 1912, il intègre le Elphinstore College à Bombay, puis il obtient un doctorat d’économie au Columbia College aux Etats-Unis. Il entre à la London School of Economics pour finir avocat à Londres.

L’opposant à Gandhi

De retour en Inde, il est confronté à la discrimination. Il s’oppose alors à Gandhi, car il souhaite que les intouchables forment un corps électoral en soi, séparé des autres Indiens. Il lance des mouvements de désobéissance civile consistant à inciter les intouchables à pénétrer dans les temples et à boire l’eau des fontaines, ce qui, normalement, ne leur est pas permis. En 1932, Gandhi jeûne suite à l’annonce conjointe des Anglais et d’Ambedkar de la création d’un électorat séparé pour les intouchables. L’opposition entre Gandhi et Ambedkar s’achève avec la signature du Pacte de Puna le 24 septembre 1932. Cet accord attribue un certain nombre de sièges aux intouchables, appelés "depressed classes" dans ce pacte. En fait, Les deux hommes se sont toujours vus, l’un comme l’autre, comme les représentants des intouchables mais ils avaient une façon différente de s’attaquer au système des castes. Ambedkar pensait qu’un électorat séparé donnerait plus de poids aux intouchables alors que Gandhi y voyait un risque de diviser en deux la société indienne.

Le rédacteur de la Constitution de l’Inde

En 1947, Nehru le nomme Ministre de la Justine du premier gouvernement de l’Inde indépendante. Il le charge également de rédiger la Constitution de l’Inde, ce qui lui permet d’y inclure la prohibition de toute forme de discrimination (envers les intouchables et les femmes) et la liberté de religion. Il prend des mesures pour améliorer la condition des femmes et instaure un système pour permettre aux personnes de basses classes de faire des études et de trouver un travail à la hauteur de leurs qualifications.

Le Martin Luther King indien

L’Inde, berceau du bouddhisme, ne compte finalement que peu d’adeptes de cette religion. Ambedkar va faire renaître cette religion dans son pays. Il est, en effet, persuadé que le système des castes est consubstantiel à l’hindouisme. Il le jure, il ne mourra pas en hindou. Après avoir étudié toutes les grandes religions du monde (y compris le marxisme), il considère que le bouddhisme est la meilleure solution pour les intouchables. C’est peu avant sa mort, en 1956, qu’il va organiser une conversion en masse à Nagpur (une ville au centre de l’Inde) avec près de 380 000 personnes. Il rédige alors 22 vœux qui constituent des instructions pratiques pour inciter les intouchable à se convertir. C’est alors qu’un véritable mouvement bouddhiste dalit va voir le jour et les conversions se poursuivent encore aujourd’hui. Même en dehors de l’Inde, on se convertit au bouddhisme. A la fin des années 1990, des Roms hongrois ont vu un corollaire entre leur situation et celle des intouchables et se sont convertis au bouddhisme. En Hongrie, une école bouddhiste de la deuxième chance porte même son nom !

Son héritage

Ambedkar a rédigé de nombreux discours et écrits sur les religions et le système des castes mais aussi l’administration, sur le système politique indien et sur l’histoire du commerce et de la finance en Inde. Outre la conversion de nombreux intouchables au bouddhisme, sa vision politique va donner naissance à de nombreux partis politiques et syndicats. En 2016, l’Inde a fêté le 125e anniversaire de sa naissance. Les Indiens le considèrent comme un père voire un dieu, et pensent avoir encore besoin de lui. Pour eux, son travail est inachevé, car le système des castes existe toujours en Inde.


Pour aller plus loin :
- Bhimrao Ramji Amberkar, Wikipedia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bhimrao_Ramji_Ambedkar
- Poona Pact, Wikipédia
https://en.wikipedia.org/wiki/Poona_Pact
- Le Mouvement bouddhiste dalit, Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_bouddhiste_dalit
- En Hongrie, une école bouddhiste où les Roms sont rois, Myeurop.info
http://fr.myeurop.info/2013/10/01/en-hongrie-une-cole-bouddhiste-o-les-roms-sont-rois-12325
- 125th anniversary birth of Dr Babasaheb Amberdkar : this video tells us why we need him even today
http://www.dnaindia.com/india/report-125th-birth-anniversary-of-dr-babasaheb-ambedkar-this-video-tells-us-why-we-need-him-even-today-2201675
- Ecrits et discours :
http://www.ambedkar.org/
http://wikilivres.ca/wiki/Bhimrao_Ramji_Ambedkar
- Citations :
http://www.freepressjournal.in/india/16-famous-quotes-by-babasaheb-ambedkar-you-ought-to-know/824090


Domaine public

En littérature, un auteur entre en Inde dans le domaine public 60 ans après sa mort, contre 70 ans en France.


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut