Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2018 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2018.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2018 > Max Planck

Max Planck

  • mercredi 13 décembre 2017
  • /
  • Dans le DP en 2018

Max Planck est un physicien allemand né le 23 avril 1858 à Kiel. A partir de ses travaux sur la thermodynamique, il fonde une nouvelle branche de la physique : la physique quantique qui révolutionne la compréhension du monde à l’échelle sub-atomique.

Professeur à l’université de Berlin pendant plus de 40 ans, Max Planck travaille sur le deuxième principe de la thermodynamique (loi de l’entropie) et entreprend notamment à partir de 1894 une étude du "corps noir" (un objet idéal qui absorbe parfaitement l’énergie électromagnétique). Les découvertes qu’il en tire lui permettent de formuler la "théorie des quantas" qui établit qu’à l’échelle sub-atomique l’énergie se transmet par paquets ou grains (les "quantum d’énergie") et non de manière continue comme on le croyait à l’époque.

En 1900, il formule la "Constante de Planck" qui joue un rôle central dans la mécanique quantique. Cette valeur exprime le seuil d’énergie minimum que l’on puisse mesurer sur une particule.

Ces découvertes bouleversent en profondeur la science physique et serviront de point de départ à de nombreux savants. C’est en s’appuyant sur les travaux de Max Planck qu’Einstien élabore la théorie de la relativité restreinte en 1905. Niels Bohr y puisera l’inspiration pour élaborer la théorie du modèle de l’atome en 1913 et Louis de Broglie élaborera la mécanique ondulatoire sur ces bases.

Max Planck a aussi donné son nom à plusieurs objets célèbres en sciences physiques. C’est le cas par exemple du "Mur de Planck" (ou "temps de Planck") qui renvoie au moment après la naissance de l’univers à la suite du Big Bang en-deçà duquel les lois physiques cessent d’être valides. C’est la "frontière" des connaissances humaines qui empêche de percer le mystère des origines de l’univers. La "longueur de Planck" marque de son côté la frontière entre le monde physique et le domaine quantique. C’est la limite de l’observabilité en dessous de laquelle les notions usuelles – matière, énergie, espace et temps – perdent une partie de leur sens.

En 1919, Max Planck reçoit le prix Nobel de Physique pour l’ensemble de ses travaux. La médaille « Max Planck » de physique est alors fondée qui lui est conjointement attribuée avec Einstein en 1929.

Par nationalisme, Max Planck soutiendra le nazisme à partir de 1933, mais il regrettera ses positions à partir de 1938 en prenant ouvertement position en faveur de ses collègues juifs persécutés.

L’institut Max-Planck et la Société Max-Planck pour le développement des sciences perpétuent la mémoire de ce grand savant du XXème siècle. Un satellite Planck a été envoyé dans l’espace en 2008 pour étudier le rayonnement émis à la première lueur de l’univers et s’approcher ainsi du fameux "Mur de Planck".

Oeuvres

Max Planck est l’auteur de nombreux articles scientifiques qui entreront dans le domaine public au 1er janvier 2018. Il a également publié plusieurs ouvrages et recueils de cours dont Le Principe de la conservation de l’énergie (1887), le Précis de thermochimie (1893), le Cours sur la théorie du rayonnement thermique (1906) et son Cours de thermodynamique (9 éditions entre 1897 et 1930).

Il est également connu pour ses ouvrages de vulgarisation scientifique, réputés d’une grande clarté et accessibilité : L’image du monde dans la physique moderne (1933), Initiations à la physique (1941).

Max Planck donna également à la fin de sa vie plusieurs conférences sur des thèmes plus philosophiques : Le Concept de causalité en physique (1937), Science et religion (1937), Signification et limites de la science (1941) ou Les faux problèmes de la science (1946)

Références images :

Max Planck en 1933 : Source Wikimédia Commons. Domaine public. https://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Planck#/media/File:Max_Planck_1933.jpg


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut