Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2018 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2018.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2018 > Lilly Reich

Lilly Reich

  • vendredi 29 décembre 2017
  • /
  • Dans le DP en 2018

"The woman behind Mies"
Née à Berlin en 1885, Lilly Reich a commencé sa carrière comme créatrice de tissus et de vêtements, avant de devenir une designeuse importante, co-créatrice notamment des chaises Barcelone et Brno, et membre du Bauhaus. Spécialisé en ameublement intérieur, son art se distingue par la centralité donnée aux matériaux, qu’elle n’hésite pas à choisir nobles pour des objets quotidiens et fonctionnels.

Elle approche le design d’abord à Vienne, où elle travaille à partir de 1908 pour la Wiener Werkstätte, agence de Josef Hoffmann qui rassemblait artistes, designers et architectes. Elle retourne en Allemagne en 1911 et intègre en 1912 la Deutscher Werbund, association chargée par l’État de promouvoir le design allemand. Elle en sera élue membre de la direction en 1920, devenant ainsi la première femme à y exercer une telle responsabilité.
En 1914 elle crée sa propre agence, qui sera active jusqu’à la fin de sa vie. La même année elle participe au design intérieur de la Haus der Frau (maison de la femme) à l’exposition de la Deutscher Werbund à Cologne. Ses responsabilités l’amènent à organiser plusieurs foires et expositions de design allemand, en Allemagne et à l’étranger, notamment aux États-Unis.

C’est à ces occasions qu’elle fait la rencontre de Ludwig Mies van der Rohe, membre du Bauhaus, dont elle devient la collaboratrice et la compagne pendant 13 ans, tout en maintenant son activité propre au sein de son agence. Ensemble ils sont nommés directeurs artistiques de la section allemande de l’exposition universelle de 1929 à Barcelone, pour laquelle ils conçoivent le pavillon allemand de Barcelone. Ils conçoivent au même moment la villa Tughendhat à Brno, classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 2001. C’est pour meubler ces deux édifices qu’ils créent les fameuses chaises Barcelone et Brno.


Lilly Reich – Apartment for a Single Person, 1931 – image via moma.org

Devenu directeur de l’école de design et d’architecture du Bauhaus, en 1930, Mies y nomme Lilly Reich professeure de design d’intérieur et d’ameublement et directrice de département au Bauhaus de Dessau en 1932.
En 1934 elle collabore au design de l’exposition Deutsches Volk-Deusche Arbeit (Peuple allemand, travail allemand) qui se tient à Berlin, et en 1937 Mies et Reich sont chargés du design de l’exposition de textile et d’industrie vestimentaire allemande à Berlin, qui sera ensuite exposée au pavillon allemand de l’exposition universelle de Paris la même année.

Alors que Mies s’exile aux États-Unis en 1938, Lilly Reich reste à Berlin pour continuer son travail personnel au sein de son agence. Celle-ci est bombardée en 1943, et Reich est envoyée en camp de travail obligatoire jusqu’en 1945. Après la guerre, elle enseigne le design intérieur à l’université des Arts de Berlin. Elle participe également à la renaissance de la Deutscher Werbund, mais elle meurt de maladie avant son officialisation, en 1947.

Le MoMa de New York lui consacre une exposition en 1996, soit près de 40 ans après sa mort, Lilly Reich : Designer and Architect, qui pour la première fois montrera l’influence de son travail, jusqu’alors oubliée. Elle rappelle à juste titre que si Reich est d’abord connue pour ses collaborations avec Mies, elle a maintenu son activité propre en parallèle, créant des installations, des mobiliers et des produits de design toujours d’une belle simplicité.

Entre dans le domaine public :
Mies étant mort en 1969, ce sont les œuvres individuelles de Lilly Reich qui s’élèveront dans le domaine public en 2018. Les œuvres en collaboration avec Mies attendront 2040.

C’est permis !
Fabriquer des meubles fonctionnels et design sur le modèle de ses créations ; publier un ouvrage recensant les œuvres originales et personnelles de "la femme derrière Mies".

Liens pour aller plus loin :
- Lilly Reich sur Wikipédia en français : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lilly_Reich
- Lilly Reich sur Wikipédia en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Lilly_Reich
- La page consacrée à Lilly Reich sur le site du centenaire du Bauhaus : https://www.bauhaus100.de/en/past/people/masters/lilly-reich/
- La chaise Barcelone sur Wikipédia en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Barcelona_chair
- La chaise Brno sur Wikipédia en anglais :https://en.wikipedia.org/wiki/Brno_chair
- "A Modernist Steps Out Of the Shadows", article d’Herbert Muschamp sur l’exposition du MoMa consacrée à Lilly Reich dans The New York Times, 9 février 1996 : http://www.nytimes.com/1996/02/09/arts/architecture-review-a-modernist-steps-out-of-the-shadows.html


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut