Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2017 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2017 > L’Internationale

L’Internationale

  • mercredi 7 décembre 2016
  • /
  • Dans le DP en

C’est peut-être le plus célèbre des chants révolutionnaires et il va entrer dans le domaine public en 2017 : "l’Internationale", hymne du mouvement ouvrier mondial, deviendra librement réutilisable le 30 septembre de l’année prochaine (et non au 1er janvier comme la plupart des autres oeuvres qui figurent dans ce calendrier, pour des raisons que nous allons expliquer plus loin).

Le texte de l’Internationale, tiré d’un poème d’Eugène Pottier composé à la mémoire des disparus de la Commune de Paris, est déjà dans le domaine public depuis plusieurs années, mais la musique composée par Pierre Degeyter restait protégée.

C’est en 1888 que Gustave Delory, membre du Parti Ouvrier Français, demande à Pierre Degeyter de mettre en musique le poème d’Eugène Pottier pour en faire le chant de lutte du parti. Immigrant belge, dont les parents sont venus en France pour trouver du travail dans l’industrie textile, Pierre Degeyter est lui-même un ouvrier, travaillant comme câbleur dans l’industrie ferroviaire. Mais il possède aussi une solide formation musicale et il dirige la "la Lyre des travailleurs", société musicale lilloise. Il se serait inspiré pour composer la musique du final de l’opérette "Les Bavards" d’Offenbach.

Publié pour la première fois en 1888, le succès du chant sera fulgurant. En 1904 lors du congrès d’Amsterdam de la deuxième Internationale, il sera adopté comme hymne officiel du mouvement mondial des travailleurs. Partagé par les socialistes, les communistes, les anarchistes et les syndicalistes, l’Internationale deviendra à partir de 1944 l’hymne national de l’URSS, moyennant des modifications dans certains couplets. En 1989, ce sera encore le chant de ralliement des étudiants et des travailleurs chinois lors des manifestations de la place Tian’anmen.

Malgré ce succès, Pierre Degeyter connut de grandes difficultés pour se faire reconnaître comme l’auteur de cette mélodie. Le commanditaire Gustave Delory, devenu maire de Lille, agit en effet pour faire attribuer cette musique à Adolphe Degeyter, le frère de Pierre et employé municipal à Lille. En 1904, Adolphe alla jusqu’à intenter un procès à son frère pour lui contester cette paternité. Il finira par se suicider en 1914 et ce n’est qu’en 1922 que la justice tranchera définitivement en reconnaissant Pierre Degeyter comme auteur de la musique, alors que celui-ci avait 75 ans.

On pourrait penser que l’entrée dans le domaine public ne changera pas grand chose, cette chanson étant déjà largement reprise et entonnée spontanément par les militants lors des congrès, des grèves et des manifestations. Mais une mésaventure survenue en 2005 à l’acteur et réalisateur Pierre Merejkowsky montre qu’il n’en est rien. Lors d’une scène improvisée de son film "Insurrection résurrection", ce dernier sifflote en effet l’Internationale pendant 7 secondes. Il n’en a pas fallu plus pour que son producteur, les "Films sauvages", soit mis en demeure par la SDRM (Société pour l’administration du droit de reproduction mécanique des auteurs compositeurs et éditeurs) de payer une somme de 1000 euros au titre du droit d’auteur. L’entrée dans le domaine public de l’oeuvre permettra donc à présent sa libre réutilisation.

Concernant le calcul de la durée des droits, l’Internationale a subi le régime des prorogations de guerre toujours en vigueur en France malgré l’allongement de la durée des droits d’auteur de 50 à 70 ans survenu en 1997 en répercussion d’une directive européenne. La Cour de Cassation a en effet estimé que les prorogations de guerre étaient toujours applicables en dépit de cet allongement, mais uniquement en matière musicale. Il en résulte une durée de protection rallongée de 14 et 272 jours, ce qui fait que l’Internationale ne sera effectivement dans le domaine public que le 30 septembre 2017.

La suppression des prorogations de guerre a déjà été demandée plusieurs fois à l’Assemblée nationale, pour l’instant en vain.

-----------------
Sources et liens complémentaires :

L’article Wikipédia sur L’internationale :
https://fr.wikipedia.org/wiki/L’Internationale

L’article Wikipédia sur Pierre Degeyter :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Degeyter

Ce billet d’un amateur d’histoire consacré à Pierre Degeyter :
http://users.skynet.be/roger.romain/degeyter.html

L’article Wikipédia sur les prorogations de guerre :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prorogations_de_guerre

Cet article du Monde relatif à l’affaire du film "Insurrection résurrection" :
http://www.lemonde.fr/cinema/article/2005/04/08/siffloter-l-internationale-peut-couter-cher_636777_3476.html

Cette page du site du Parti de Gauche en Midi-Pyrénées où l’on peut entendre l’Internationale chantée en 20 langues :
http://www.gauchemip.org/spip.php?article16562


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut