Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2017 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2017 > Jeanne Lanvin

Jeanne Lanvin

  • lundi 26 décembre 2016
  • /
  • Dans le DP en

Jeanne Lanvin, grande couturière du début du XXème siècle parisien, fondatrice de la maison de couture du même nom, est née le 1er janvier 1867, décédée le 6 juillet 1946.

Jeanne, est la fille ainée d’une famille modeste composée de onze enfants. Dès l’âge de treize ans, lassée de s’occuper des ses plus jeunes frères elle commence à travailler.
Tout d’abord chargée de livrer les commandes, elle devient, à 16 ans, apprentie modiste pour la maison Félix.
Passionnée et déterminée, elle commence à créer et vendre, en dehors de son travail, ses propres créations de chapeaux.

Le succès de ceux-ci lui permet, dès 1889, d’ouvrir sa propre boutique « Lanvin (Melle Jeanne) Modes » à l’angle des rues Boissy d’Anglas et du Faubourg Saint-Honoré.

En 1896 elle épouse Emilio di Pietro, et donne naissance, l’année suivante, à leur fille Marguerite. Enfant unique, elle sera sa muse, son trésor. Le logo de la maison Lanvin étant lui-même l’interprétation d’une photographie représentant la mère et la fille se tenant par les mains.
Elle se lancera dans le vêtement pour enfant en lui créant ses propres habits. Ses tenues séduisent ses clientes et les mères d’amies de sa fille, elle se met alors à réaliser pour elles les mêmes costumes d’enfant. C’est ainsi que débute sa carrière dans la couture, et ouvre le département « costumes d’enfants » en 1908.

En 1909, âgée de 42 ans, Jeanne Lanvin adhère au Syndicat de la couture, Lanvin devient ainsi une « Maison de couture ». La même année sont créés les départements jeune-fille et femme.

De 1909 à 1946 elle dirigera sa maison de couture de manière avisée l’enrichissant, au fil du temps, de multiples départements.
Le département fourrure en 1913, celui dédié à la décoration en 1920. À l’origine du mouvement art-déco, elle s’associe à Armand Albert Rateau (dessinateur, décorateur, architecte) avec lequel elle crée un véritable pavillon de décoration au 15 rue du Faubourg Saint-Honoré. Ils proposeront, d’après les idées de la couturière, meubles, tapis, rideaux, papiers-peints, vitraux… De quoi enrichir un intérieur avec style. Le duo sera aussi l’auteur de la décoration du théâtre Daunou, inauguré en 1921 à Paris (toujours visible aujourd’hui).

En 1923, elle fera naitre le département sport. Jeanne Lanvin y proposera des ensembles veste-pantalon pour femme, mais aussi des costumes de bain, des vêtements de ski, de golf etc.

La même année, sa passion pour les couleurs (le bleu Quattrocento, hommage à Fra Angelico ; le vert Velázquez ou encore le rose Polignac en hommage à sa fille) la pousse à créer son propre atelier de teinture à Nanterre.

En 1926 elle ouvre deux nouveaux départements : le sur-mesure homme et la lingerie.
Son ambition dans la réalisation de sur-mesure homme remonte en réalité au début du XX è siècle lorsqu’elle créa, en 1901, le costume d’académicien d’Edmond Rostand.

À cette époque Lanvin est la seule maison de couture française à proposer des vêtements pour homme et pour femme.

En 1927, Jeanne Lanvin ouvre sept succursales à Biarritz, Deauville, Le Touquet, Cannes, Madrid, Barcelone et Buenos Aires.

À 71 ans, Jeanne Lanvin reçoit la rosette d’officier de la légion d’honneur pour ses créations en tant que couturière, Sacha Guitry prononce son éloge.

En 1946, âgée 79 ans Jeanne Lanvin s’éteint à Paris, laissant derrière elle un patrimoine unique.

Liens utiles :
Biographie de Jeanne Lanvin
Chronologie de la maison Lanvin
Dossier de presse Jeanne Lanvin au Palais Galliera

Biographie par Jérôme Picon, Jeanne Lanvin, Paris, Flammarion, 2002


Domaine public

Les articles de mode peuvent bénéficier de plusieurs types de protection au titre de la propriété intellectuelle. Peuvent en effet se cumuler les dessins et modèles, relevant de la propriété industrielle, mais aussi un droit d’auteur lorsque les créations sont originales.

Le Code de propriété intellectuelle fait ainsi figurer dans la liste des oeuvres protégeables par le droit d’auteur "Les créations des industries saisonnières de l’habillement et de la parure. Sont réputées industries saisonnières de l’habillement et de la parure les industries qui, en raison des exigences de la mode, renouvellent fréquemment la forme de leurs produits, et notamment la couture, la fourrure, la lingerie, la broderie, la mode, la chaussure, la ganterie, la maroquinerie, la fabrique de tissus de haute nouveauté ou spéciaux à la haute couture, les productions des paruriers et des bottiers et les fabriques de tissus d’ameublement."

La protection au titre des dessins et modèles dure 10 ans (pouvant être étendue jusqu’à 25 ans), tandis que le droit d’auteur dure en principe 70 ans après la mort du créateur. Donc pour Jeanne Lanvin, l’expiration de cette échéance signifie que ses créations soumises au droit d’auteur deviendront bien librement réutilisables à partir du 1er janvier 2017.


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut