Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2018 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2018.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2016 > Isidore Odorico

Isidore Odorico

  • samedi 26 décembre 2015
  • /
  • Dans le DP en

La famille Odorico s’est installée en Bretagne en 1882 et n’a cessé ensuite de marquer de l’art de la mosaïque les bâtiments publics et privés de cette région. Ayant quitté leur Frioul natal pour des raisons économiques, Isidore et son frère Vincent sont d’abord arrivés à Paris où ils ont participé à la décoration de l’Opéra Garnier, alors en construction, avant de créer leur entreprise à Rennes. Isidore, fils d’Isidore, y naîtra le 30 octobre 1893 et y résidera jusqu’à sa mort le 27 février 1945. Isidore s’appuyait, bien sûr, sur la méthode que son père et son oncle avaient ramené de la région vénitienne, issue de la tradition de l’art byzantin, la « pose par inversion ». Cette façon de procéder permettait d’appliquer des panneaux de mosaïque sur de grandes surfaces la décoration monumentale pour colorer les monuments de style néo classique de cette fin du XIXème siècle. Mais, bien au-delà de la technique, Isidore fils a rendu vivantes les mosaïques racontant des histoires murales remplies de fleurs, d’oiseaux, de poissons ou simplement de formes abstraites géométriques ou qui résonnent sous les pieds et au-dessus des têtes des passants. Ainsi, bien après la fin de l’Art Déco, les mosaïques d’Odorico continuent à faire la joie et l’étonnement de ceux qui arpentent les villes de Rennes, Nantes, Angers, Dinard... dont les sols et les façades d’immeubles, maisons privées ou boutiques s’animent sous les couleurs des carreaux cassés et de la précieuse pâte de verre, notamment les magnifiques tons bleus et or, agencés pour prendre forme.


Façade de la poste de Saint-Lunaire, Ile et Vilaine, France, prise de vue 8 mai 2015, Photogr. Daieuxetdailleurs

Le musée de Bretagne à Rennes a consacré une exposition à cette famille de mosaïste en 2010, cette année Isidore s’élève dans le domaine public. Profitez-donc en pour photographier et diffuser les merveilleuses mosaïques de ses façades ou rêver en nageant dans les bassins de la piscine Saint-Georges (n’oubliez pas vos lunettes de plongée photographiques).

Une présentation des mosaïques de la maison des étudiants à Rennes :

Liens externes

  • Wiki de la ville de Rennes
  • Un article sur le Telégramme, 27 janvier 2014 : "Odorico, une famille de mosaïstes"
  • Le fonds Odorico au musée de Rennes.

Article Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Isido...


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut