Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2019 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2019.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2018 > Henry Ford

Henry Ford

  • dimanche 31 décembre 2017
  • /
  • Dans le DP en 2018

Henry Ford (1863–1947)
Tout le monde connait Henry Ford, cet industriel de la première moitié du XXème siècle, fondateur de la marque automobile éponyme. Né le 30 juillet 1863 d’un père irlandais et d’une mère d’origine belge dont les familles ont émigré au XIXème siècle aux États-Unis, il est l’aîné de six enfants. Mauvais élève, il quitte tôt l’école sans savoir vraiment lire et écrire. Sa passion, en revanche, la mécanique lui vaut de passer ses journées dans l’atelier qu’il équipe lui-même. A 15 ans, il fabrique sa première machine à vapeur, ce qui lui donne l’occasion d’affirmer que "La manière dont tout est fabriqué ne peut pas uniquement s’apprendre des livres" (Ford & Crowther, 1922).

Si Henry Ford est devenu célèbre pour sa marque automobile, on connaît moins en revanche le modèle économique et le processus industriel pour le moins innovant mis en œuvre pour la fabrication de la Ford "T". Le fordisme s’est pour beaucoup inspiré du taylorisme de F. W. Taylor (1856-1915), inventeur en 1880 de l’organisation scientifique du travail (OST), en lui empruntant la rationalisation et la standardisation de la production. En décomposant l’activité ouvrière en tâches élémentaires réalisées sur machines-outils, la simplification et la normalisation des gestes induisent une augmentation de la productivité. Ford s’inspire également de l’industrie de l’armement pour l’utilisation de pièces standards et interchangeables pour la construction et la maintenance de ses véhicules.
Il fait figure de précurseur en imaginant une chaîne d’assemblage inspirée de la visite d’un abattoir de Chicago. Celle-ci permet de diminuer le coût de revient et d’augmenter considérablement la cadence de production. Les ventes la Ford T passent de 250000 véhicules en 1914 à un million d’exemplaire au début des années 1920.

Après l’obtention du diplôme de Docteur en ingénierie par l’Université du Michigan, il écrit avec Samuel Crowther, My Life, and Work (1922), Today and Tomorrow (1926) et Moving Forward (1930) qui définissent ses théories sociales et industrielles en se basant sur sa propre expérience entrepreneuriale.

Aujourd’hui Ford n’est pas seulement celui qui est à l’origine du travail à la chaîne et de ses effets pernicieux. Son nom est également associé au livre The International Jew ainsi qu’au journal The Dearborn Independent, ce qui lui vaut de nombreuses controverses concernant son antisémitisme, ses liens avec le régime nazi et son admiration pour Hitler.

Liens connexes et pertinents sur l’auteur et/ou son oeuvre :

My Life and Work d’Henry Ford sur le Projet Gutenberg http://www.gutenberg.org/ebooks/7213

Henry Ford ou l’automobile à la portée de tous :
https://www.lesechos.fr/13/06/2003/LesEchos/18924-162-ECH_henry-ford-ou-l-automobile-a-la-portee-de-tous.htm#2H4B3q01uchVyE9x.99


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut