Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2018 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2018.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2016 > Ernest Pyle

Ernest Pyle

  • mercredi 23 décembre 2015
  • /
  • Dans le DP en

Ernie Pyle était un journaliste, reporter américain. Reconnu comme le meilleur reporter de guerre, lauréat du prix Pulitzer 1944.

Il est né en 1900 en Indiana, mort en 1945, lors de la bataille d’Okinawa, tué par un sniper japonais.

Reporter humaniste de l’Amérique profonde

Pyle est avant tout un journaliste. Après s’être engagé dans la Navy à 17 ans, dans les derniers mois de la 1ére guerre mondiale, il reprend ses études à l’université d’Indiana, y créé le Daily Student, quotidien étudiant, part en reportage en Orient. Dès que l’opportunité se présente il rejoint un Journal : le Washington Daily News. Il en sera rédacteur en chef de 1932 à 1935. Mais il aura démissionné en 1926 pour prendre la route, en auto, avec sa femme. Il visite le pays pendant 2 ans. Réintégré, il devient LE journaliste expert national en aviation. Lors d’un long séjour en Californie en1934, il écrit une série d’articles qui décrivent la vie quotidienne des gens, des ruraux ordinaires, dans un style qui lui est propre : direct, simple, intimiste, mêlant ses propres réflexions et moments de vie au récit. Il publiera ainsi, de 1935 à 41, pour le groupe éditorial Scripps-Howard, d’autres récits de voyage dans l’Amérique profonde. Transcrits dans plus de 300 journaux du groupe, le talent de reporter de Pyle est déjà reconnu dans tout le pays et chez les journalistes, lorsqu’il rejoint, comme reporter, en 1941, l’armée américaine qui vient d’entrer en guerre.

Reporter de la Guerre des soldats du Front

Sur les fronts d’Afrique du Nord, de Sicile, d’Italie et le D-Day du débarquement en Normandie, Pyle suit les régiments d’infanterie, comme reporter embarqué pour Sripps-Howard. Journaliste-écrivain, il raconte l’histoire que vivent ces soldats dont il se sent proche.

La guerre est lointaine pour les américains. Rompant avec la tradition d’anesthésier la violence des guerres, Pyle leur fait vivre la réalité humaine des victoires sur l’ennemi. Eleanor Roosevelt qui cite régulièrement Pyle dans ses chroniques quotidiennes : My Day, écrira de lui : « Je n’oublierai jamais combien j’ai été heureuse de le rencontrer ici, à la Maison Blanche…et combien j’ai admiré cet homme frêle et modeste qui a pu endurer ces grandes difficultés parce qu’il aimait son job et nos hommes ». Ses articles lus dans tout le pays sont très populaires. Les américains apprécient l’honnêteté d’Ernie Pyle qui rend compte de la bravoure,du courage des soldats, mais aussi des dégâts psychologiques qu’il subira lui-même. Il écrit ses doutes, ses burn-out. C’est dans cet esprit qu’il couvre un ultime front : le Pacifique. Il a l’intention de se retirer pour écrire, la guerre finie. Il sera tué en mission lors de la bataille d’Okinawa.

Ernie Pyle est resté un modèle pour les reporters qui couvriront d’autres guerres extra-territoriales américaines : la Corée, le Vietnam, l’Irak. Son souvenir et son enseignement sont vivaces aux Etats-Unis. Une Ecole de journalisme en Indiana, une Fondation, des Archives, sa maison transformée en Musée et bibliothèque,… en témoignent.

Liens connexes

Mieux connaître Ernie Pyle et ses œuvres ( en anglais) en Domaine Public en France :


Article Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ernes...


Domaine public

Comme c’est le cas pour tous les auteurs américains, les oeuvres de Ernest Taylor Pyle n’entreront dans le domaine public aux Etats-Unis qu’en 2019. Le "Mickey Mouse Act" de 1998 a allongé la durée du copyright de 50 à 70 ans avec un effet rétroactif, ce qui gèle l’entrée des oeuvres dans le domaine public jusqu’à cette date. Néanmoins, le Code de Propriété Intellectuelle prévoit que la durée de protection d’une oeuvre publiée en dehors de l’Union européenne ne peut excéder celle prévue par la loi française. Les oeuvres de Ernest Taylor Pyle entreront donc bien dans le domaine public en France au 1er janvier 2016.


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut